F. BONREPOS & P. JUGELMANN

    Parcours de passionnés

    Fabrice est attiré par l’art, le design et la mode dès son plus jeune âge. Ses études dans le marketing du luxe à Paris lui feront multiplier les expériences aux côtés de personnes tant passionnées que visionnaires. Cela commence par un passage chez Francine Brandhof alors propriétaire d’un des plus célèbres multimarques de l’époque en France, réputée pour son œil raffiné et avant-gardiste. Cette expérience lui apprendra tout du métier et l’initiera aux rigoureux codes du luxe. Puis, d’autres opportunités se présentent avec les éditions Condenast, notamment en tant qu’assistant styliste aux côtés de pointures de la mode comme l’italienne Manuela Pavesi ou Robert Rabeinsteiner avec qui il enchaîne les shooting pour Vogue, AD... avec Helmut Newton ou encore Peter Lindbergh. 

     

    Au détour d’un shooting, une première rencontre a lieu avec Patrick qui opère sur les plateaux en tant que hair stylist. En même temps que ses missions sur les shooting, Patrick s’est lancé très jeune dans la vie d’entrepreneur en ouvrant à Bordeaux un salon de coiffure qu’il tiendra pendant 15 ans ; cela aidant certainement dans l’avenir qu’il fondera avec Fabrice... Un sens inné pour la création se révèle aussi en Patrick dès son enfance au travers du dessin. Il vouait alors une passion pour les chapeaux qu’il dessinait par centaines.

     

    Tous les deux originaires du Sud-ouest, ils fréquentent Biarritz depuis leur plus jeune âge. Ils s’y croisent par hasard une nouvelle fois le temps d’un week-end et décident alors d’y poser définitivement leurs valises et de se lancer dans le pari fou d’une nouvelle aventure : celle de DUCHATEL Biarritz. Il leur faudra une bonne année de réflexion et d’études pour en dessiner les fondements et trouver le lieu adéquat. Ils ouvrent alors leur première boutique dédiée uniquement au prêt-à-porter homme dans la Villa Duchatel au 17, avenue Edouard VII. C’est une évidence pour eux d’utiliser le nom de cette villa qui a connu tant d’histoire de mode. En plus d’accueillir Hermès dans ses murs, elle avait pour célèbre locataire pendant les Années folles, en lieu et place de l’actuelle boutique, la Maison Lanvin et le joaillier Boucheron pour voisin. 

     

    Fort du succès et de l’image qu’ils développent avec l’homme, Fabrice et Patrick seront vite sollicités par les plus grandes maisons pour se lancer dans l’univers de la femme ; ce qui n’est, qu’à juste titre, la suite logique de leurs premières aventures liées à la mode parisienne. De là est arrivée 5 ans plus tard l’ouverture de DUCHATEL Biarritz, l’expansion de leur activité au 48 avenue Edouard VII. Logée sous les arceaux Lacombe, son grand espace minimal donne expression à leur vision de l’univers du luxe tant pour l’homme que pour la femme mais aussi pour le design. Un sens global du lifestyle à la fois singulier, chic et audacieux qui les caractérise en adéquation avec l’histoire de Biarritz.